Destinations - SIEM REAP

Siem Reap est une province située au nord-ouest du Cambodge. Il est bordé par les provinces de Oddar Meanchey au nord, Preah Vihear et Kampong Thom à l'est, Battambang au sud, et de Banteay Meanchey à l'ouest. La capitale provinciale porte le même nom.
Siem Reap est la 10e plus grande province au Cambodge. Une grande partie de la frontière Sud de Siem Reap est délimitée par le lac Tonlé Sap et est l'une des neuf provinces constituant la Réserve de biosphère de Tonle Sap. De nos jours, la province est plus connue pour le site d'Angkor et les ruines des temples d’ Angkor Wat.
 
 
Surface: 10299 km2
Population: 896 309 habitants
Topographie: la topographie de Siem Reap est composée de deux régions:
+ La partie sud comprenant la plaine humide, couvrant beaucoup de rizières et autres plantations agricoles.
+ La partie nord est un terrain vallonné avec quelques forêts vertes, plus profondes. Prend sa source à Phnom Kulen, serpente à travers la partie nord de la province de Siem Reap et finalement se jette dans le lac Tonle Sap.
Divisions administratives: Siem Reap est divisée en 12 districts avec 100 communes et 907 villages.
Climat: Siem Reap dispose d'un climat trôpical, humide et sec. L’air est généralement chaud tout au long de l'année, avec des températures moyennes jamais en dessous de 30oC dans un mois. Siem Reap a une saison de pluies relativement longue qui commence en Avril et se termine en Novembre. La saison sèche couvre les quatre mois restants. Les pre1cipitations moyennes de la ville sont environ 1500 mm de pluie par an.
 
SITES D'INTÉRÊT
 
Siem Reap, chef-lieu de la province de Siem Reap, est situé dans le sud de la province, sur les rives du lac Tonle Sap, à 320 km au nord de Phnom Penh.
Siem Reap a une architecture de style colonial et chinois dans le vieux quartier français et autour du Vieux Marché. Dans la ville, il ya des musées, des spectacles de danse Apsara traditionnelle, village culturel cambodgien, boutiques de souvenirs et d'artisanat, des fermes de soie, campagne de rizières, des villages de pêcheurs et un sanctuaire d'oiseaux près du lac Tonlé Sap.
Siem Reap est aujourd'hui une destination touristique populaire et a un grand nombre d'hôtels, de centres de villégiature, des restaurants et des entreprises étroitement liées au tourisme, dû à la proximité de temples d'Angkor, l'attraction touristique la plus populaire au Cambodge.
Angkor, dans la province nord de Siem Reap, est l'un des sites archéologiques les plus importants de l'Asie du Sud-Est, reconnu comme patrimoine mondial par l'UNESCO. Il s'étend sur environ 400 kilomètres carrés et se compose de dizaines de temples, ouvrages hydrauliques (bassins, digues, réservoirs, canaux) ainsi que les voies de communication. Pendant plusieurs siècles, Angkor, était le centre du royaume khmer. Avec des monuments impressionnants, plusieurs plans urbains anciens et de grands réservoirs d'eau, le site est une concentration unique de caractéristiques qui témoignent une civilisation exceptionnelle.
Angkor Wat, Bayon, Preah Khan et Ta Prohm sont les sites célèbres de l'architecture khmère.
 
Angkor Vat, à 6 km au nord de Siem Reap, est le plus grand et le plus remarquable temple entre tous les temples du complexe d’ Angkor.
 
 
Angkor Wat, qui signifie littéralement «ville-temple» est un complexe de temple hindou construit pour reproduire les cieux sur la terre. Construit pour le roi Suryavarman II au début du XIIe siècle, il est le temple le mieux conservé et est le seul à rester un important centre religieux depuis sa fondation; premièrement hindou et dédié à Vishnou, puis bouddhique. Le temple est la quintessence du style classique de l'architecture khmère, combinant deux bases de l'architecture khmère du temple: le temple-montagne et le temple à galeries, sur la base de l'architecture hindoue du Sud de l’Inde. Construit dans un fossé et un mur extérieur, il est conçu pour représenter le mont Meru, la maison des dieux dans la mythologie hindoue. 
Contrairement à la plupart des temples d'Angkor, Angkor Vat est orientée vers l'ouest, ce qui a divisé les érudits quant à sa signification. Le temple est réputé pour la grandeur et l'harmonie de l'architecture. Les vastes bas-reliefs et les nombreux esprits gardiens qui ornent ses murs prouvent que les Cambodgiens ont une très forte croyance religieuse.
 
Angkor Thom a été créé à la fin du XIIe siècle au début du XIIIe siècle par le roi Jayavarman VII. Ce site est situé à 1,7 kilomètres au nord d'Angkor Wat, au sein duquel se trouvent plusieurs monuments d'époques antérieures ainsi que d’autres établis par Jayavarman et ses successeurs.
 
 
La ville fortifiée d'Angkor Thom a été la dernière et la plus durable capitale de l'empire khmer construite par le plus grand roi d'Angkor, Jayavarman VII (1181-1201).
Centré sur Baphuon, Angkor Thom est entouré par un mur de 8 m de haut, 12km de longu et entouré de douves de 100m de large. La ville dispose de cinq portes monumentales, un dans chacun des murs nord, ouest et sud et deux dans le mur est. En face de chaque porte se tiennent 54 statues géantes de  dieux (à gauche de la chaussée) et 54 démons (à droite de la chaussée), un motif de l'histoire du “barattage de la mer de lait” illustrée dans les célèbres bas -reliefs à Angkor Wat. Au centre de l'enceinte fortifiée sont les monuments les plus importants de la ville, dont le Bayon, le Baphuon, le Phimeanakas (structure religieuse pyramidale)  et la Terrasse des Eléphants.
 
 
                                                        dont le Bayon                                                              le Baphuon
 
                                                       le Phimeanaka                                                   la Terrasse des Eléphants
 
Ta Prohm, appelé à l'origine Rajavihara, est censé être construit dans la fin du XIIe et début du XIIIe siècle, fondé par le roi Jayavarman VII comme monastère bouddhique Mahayana et universitaire. Contrairement à la plupart des temples d'Angkor, Ta Prohm a été laissé à l’état où il a été construit. Les arbres qui poussent sur les ruines et les environs de la jungle ont fait l'un des temples les plus populaires d'Angkor pour les visiteurs.
 
 
 
Rajavihara (temple royal), comme on l'appelait, était l'une des premières églises fondées en vertu d'un programme massif de construction et des travaux publics après l'ascension du roi sur le trône en 1181 après JC, construit en l'honneur de sa famille. L’image principale du temple représentant Prajnaparamita, la personnification de la sagesse, modulée sur la mère du roi. Les temples  nord et sud de la troisième enceinte ont été consacrés respectivement au professeur et du grand frère du roi. Ta Prohm constitue un trait complémentaire au temple Preah Khan, construit en 1191 ap. JC, dont  l'image principale représentait Avelokitesvara, le Bodhisattva de la compassion et a été modulé sur le père du roi.
Le site est l’habitat de plus de 12 500 personnes (dont 18 grands prêtres et 615 danseurs), avec un supplément de 80.000 personnes des villages environnants venir fournir des services et des provisions.
 
Village culturel cambodgien
Ouvert le 24 Septembre 2003, le village de la culture cambodgienne, couvrant une superficie totale de 210.000 m², est conçu pour fournir aux touristes un excellent aperçu de la vie et la culture des Cambodgiens ainsi que leurs traditions et pratiques...
 
 
Il ya onze villages, représentant le patrimoine culturel varié de dix-neuf groupes ethniques.
Comme un parc à thème, les touristes peuvent y voir des bâtiments historiques en miniatures, des sculptures en pierre, des objets en bois et de nombreuses formes d'arts et métiers.
Il ya des spectacles traditionnels tels que les danses des groupes ethniques, la cérémonie de mariage traditionnel, des numéros de cirque, des acrobates, des spectacles d'éléphants, boxe khmère, la célèbre danse Apsara et un musée de cire où figurent des scènes concernant la culture et l'histoire du Cambodge.
 
Musée national d'Angkor, situé au No 968 Vithei Charles de Gaulle, est un musée archéologique comprenant la collection, la conservation et la présentation des objets d'Angkor et fournit aussi de l'information et l'éducation sur l'art et la culture de la civilisation khmère, avec des collections datant de l'empire khmer de la période d'Angkor vers le 9e au 14e siècle. La plupart des objets sont découverts dans et autour des sites archéologiques d'Angkor. Le musée est sur le chemin entre le centre-ville de Siem Reap et le site d’Angkor.
 
 
Ouvert le 12 Novembre 2007, le Musée national d'Angkor offre aux visiteurs une meilleure compréhension des trésors archéologiques de la région. L'âge d'or du royaume khmer est présenté, comprenant  l'utilisation de la technologie multimédia. Le musée couvre l'histoire khmère, la civilisation et le patrimoine culturel tout au long des huit galeries.
 
Psah Chas (littéralement «vieux marché») est un marché en plein air dans le sud de la ville, populaire auprès des touristes dans la ville pour des souvenirs, mais également connu pour sa variété de cuisine cambodgienne, ayant un grand nombre de stands de nourriture qui vendent du riz, du poisson séché et des saucisses de porc, des légumes et des fruits. Certains étals vendent des grenouilles épicées, un plat français résultant de l’époque coloniale. Autres standsee1vendent des soupes variées khmers et des tranches de piment rouge et des arachides.
 
 
 
 
Tonle Sap
Le Tonlé Sap, "Grand fleuve d'eau douce", mais le plus souvent traduit par «Grand lac» est un système hydrologique combinant lac et rivière d'une importance capitale pour le Cambodge. Il est situé à environ 30 minutes du centre-ville Siem Reap et offre de nombreuses attractions: balade sur le lac pour visiter le village flottant, la ferme de crocodiles, diner sur le bateau restaurant Tara...
 
 

Circuits suggérés

Destinations de la saison

Type de voyage

Voir plus

Les plus choisies

Voir plus
Back To Top